Le OSSCBS PARIS POUR 900 ANS DE LA FONDATION DE L'ORDRE DU TEMPLE

L« Ordre du Saint-Sépulcre dei Cavalieri Bianchi di Seborga OSSCBS Il a participé à « événement organisé sous l'égide de Confédération Saint Bernard de Clairvaux, samedi 17 et le dimanche 18 Mars à Paris, pour célébrer la 900 années de la fondation du Temple. L'occasion a été commémoré la mort de deux braves chevaliers: Jacques de Molay e Geoffrey de Charnay.
L'événement a été organisé et promu par tous les membres du confédération qui comprend un nombre important de Cavalieri. Le rôle clé ont été la grande ténacité et de persévérance infatigable GP Massimo M. Civale de Chevaliers Christian Jacques de Molay, et la collaboration de tous les ordres chevaleresques qui ont pris part. Ceux-ci comprennent également la’Ordre du Saint-Sépulcre dei Cavalieri Bianchi di Seborga OSSCBS représenté par M TMM Gianfranco. guerre.
Le chapitre a ouvert le samedi 17 mars. Après les salutations et les présentations des représentants de bienvenue – au cours de laquelle elles ont été faites des propositions d'activités importantes pour l'avenir et présentés et ont signé des accords de réciprocité entre les membres des ordres – l'Assemblée a visité dans la chapelle voisine, pour les cérémonies. Le samedi a pris fin avec une agape fraternelle.
Le lendemain, dimanche 18 mars, i Cavalieri, Mesdames et amis iloro, Ils se sont réunis à Pont Neuf, dans l'île que l'on appelle des Juifs, à l'endroit précis où le 18 mars 1314 Jacques de Molay, le dernier du Grand Ordre du Temple Mestri, Il a été brûlé vif avec le Précepteur de Normandie, Geoffrey de Charnay. Il a ensuite continué à l'époque de la cathédrale Notre-Dame où, gracieusement accueilli par l'archiprêtre de la cathédrale et Recteur Mgr. Patrick Chauvet, est une cérémonie passionnante a eu lieu avec la célébration de S. mise en service.

la Notre-Dame, chef-d'œuvre l'architecture gothique, Il est le principal lieu de culte catholique à Paris. Situé dans 'Île de la Cité, Il a la façade principale qui donne sur un carré de dimensions importantes, initialement appelé "Parvis Notre-Dame" Aujourd'hui "La place Jean-Paul II". Derrière la cathédrale, une autre grande place est dédiée au pape Jean XXIII.
La façade solennelle et austère, encadrée par deux tours carrées imposantes, rappelle la façade des églises romanes Norman.
Le jugement du tympan de la porte centrale - où haut, au centre, assis sur un trône, Christ est le juge - rappelle la brièveté et la fragilité de la vie sur la terre et l'arrêt définitif de la fin des temps, quand Dieu jugera toutes les personnes selon les actions accomplies dans la vie et les affecter à chaque ciel ou l'enfer.
Notre-Dame est une église de grandeur rare. Il est composé de cinq nefs, dont l'un central et deux ailes latérales. Chapelles placées radialement encadrant l'abside, tandis que d'autres chapelles se succèdent dans les allées. Majestic dans ses dimensions, long 130 mètres de large 50, Lorsque vous franchissez le seuil, vous êtes projeté dans une dimension de l'énorme, une dimension qui enlève presque à bout de souffle! Il impressionne les colonnes rondes imposantes, tous égaux et surmontées de chapiteaux à Abacus au large, soutenir les voûtes gothiques six panneaux des travées de la nef et le choeur. simples colonnes cruciformes et piliers marquent le rythme au lieu des bas-côtés.
Les décorations picturales et plastiques agrémentent la beauté architecturale de ce monument, et les yeux sont capturés par les effets de couleurs frappantes qui viennent des grands vitraux des rosaces du transept, traversé par la lumière du jour.
Dévastée pendant la Révolution française, Notre-Dame est devenu le temple de la Raison avant, à augmenter à nouveau que l'Eglise catholique après le Concordat 1801, signé par Napoléon Bonaparte et le pape Pie VII.
La relique de la Couronne d'Épines trouvé ici « hospitalité » - en attendant l'achèvement des
Sainte-Chapelle construit pour protéger - mais ici, il est finalement arrêté après le Concordat 1801, devenant ainsi une partie de la Trésor de la cathédrale Notre-Dame.

Dans la cathédrale Notre-Dame sont tous d'accord. Dans ce cadre magnifique, Chevaliers et Dames – chacun portant les vêtements de leur propre ordre d'appartenance et composés de procession précédée par des religieux qui officiait alors le S. mise en service – ils sont allés dans la nef. Ici, ils étaient assis dans les sièges qui leur sont réservés, occupant la première face du fichier officiant. A partir de cet emplacement de choix, Ils ont pu participer à la célébration de S. mise en service, se souvenant de l'événement tragique qui a mis fin à la vie du Grand Maître Jacques de Molay, et le Précepteur Geoffrey de Carnaet, conclusion de la farce honteuse “commencer à marcher” vilement pour détruire une réalité “mal à l'aise”: le puissant Ordre des Templiers.
A la fin de S. mise en service, recomposés en procession et guidé par célébrants, Chevaliers et Dames conclu en exprimant sincères remerciements aux hommes et à l'évêque. Patrick Chauvet pour la gentillesse et l'hospitalité.
Deux jours inoubliables et agréables, riche en émotions et passé dans une atmosphère de sérénité et de fraternité sincère. Avec câlins chaleureux et à bientôt pour l'avenir prochain tour, il sera tout aussi important!